Menu Content/Inhalt
Accueil arrow L'Ossétie du Sud arrow La guerre arrow La Géorgie a lancé l'assaut sur l'Ossétie du Sud

Flash info

MOSCOU - Un agent des services spéciaux russes (FSB) a été tué vendredi dans une attaque en Ingouchie ainsi que deux policiers et au moins deux rebelles lors d'une opération spéciale au Daguestan, deux régions russes frontalières de la Tchétchénie, a rapporté l'agence Interfax.

L'agent du FSB (Service fédéral de sécurité, ex-KGB) a été tué et deux de ses collègues blessés sous le feu d'attaquants près de la mosquée du village d'Ekajevo dans la région de Nazran, principale ville d'Ingouchie, a précisé l'agence citant la commission d'enquête du parquet.

Les deux blessés ont été hospitalisés, dont l'un dans un état très grave, a ajouté Svetlana Gorbakova, adjointe au chef de la commission d'enquête du parquet d'Ingouchie.

Vers 11H30 (08H30 GMT), des inconnus ont tiré depuis une voiture sur le véhicule où se trouvaient les agents du FSB et ont pris la fuite, a précisé le service de presse du ministère de l'Intérieur d'Ingouchie, selon Interfax.

Par ailleurs, deux policiers ont été tués et trois blessés lors d'une opération de "neutralisation de combattants" au Daguestan entre les villages de Manas-Aoul et Agatchkala (centre), a indiqué Mark Toltchinski, porte-parole de la police daguestanaise cité par Interfax.

Deux rebelles ont été également tués lors de cette opération, selon M. Toltchinski, six, selon la branche locale du FSB.

Des attentats visant des militaires et des policiers se produisent régulièrement dans le Caucase, où les affrontements entre forces de l'ordre et rebelles sont fréquents.

(©AFP / 14 mars 2008 14h54)

 
La Géorgie a lancé l'assaut sur l'Ossétie du Sud Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marek Mogilewicz   
07-08-2008

Après un court espoir, malheureusement la guerre a éclaté en Ossétie du Sud.

Une attaque des forces Géorgiennes contre la capitale et les villages de cette région a provoqué des nombreuses victimes.

Les Géorgiens ont fait semblant de négocier, pour attaquer dans la nuit du 7 au 8 août 2008.

Je lance un appel urgent à tous.

Aidez-nous à intervenir auprès des enfants victimes innocentes de cette guerre.

 

Je lance également un appel : écrivez tous à l'ambassade de Géorgie pour protester contre cette agression.

 

Des victimes civiles sont une honte pour le gouvernement de la Géorgie !

 

Dernière mise à jour : ( 01-06-2009 )
 
< Précédent   Suivant >