Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Liens

Flash info

Bien que les victimes se trouvent de deux côtés, il est navrant et très tendancieux de montrer continuellement les Géorgiens. Les véritables victimes de l'agression sont des Ossètes du Sud.

Pour une information indépendante de la propagande des agresseurs Géorgiens, regardez sur notre site le récit bouleversant d'une mère ossètes, réfugiées avec ses deux enfants.

http://www.mmci.ch/projet_beslan


Je comprends qu'il est plus facile aujourd'hui pour les journalistes de se rendre à Tbilissi qu'en Ossétie du Sud, mais l'information doit être objective et non influencée par la propagande des agresseurs.


S'il est malheureux de savoir que peut-être environs 1000 Géorgiens se trouvent actuellement dans les hôpitaux, il est insupportable de savoir que suite à l'agression bestiale sur l'ordre du gouvernement géorgien, plus de 1600 personnes, pour la plupart des civils, sont mortes en Ossétie du Sud. Que pendant plusieurs jours il était impossible de porter secours aux milliers des blessés. Qu'en se retirons l'armée géorgienne a inondé les caves dans lesquelles se cachaient de bombardements les civiles innocents.


Il est incontestable que dans la nuit du 7-8 août 2008, vers 23h20, les forces géorgiennes ont commencé le bombardement massif de la capitale de l'Ossétie du Sud. Ils ont visé les maisons, les habitations de civils innocents. Pendant plusieurs nuits et jours ils ont anéanti toute la ville.


A cela il n y a pas eu de réaction d'indignation de la "communauté internationale", des médias, de la population des pays "libres et démocratiques", comme le mien ou comme les USA – ce superbe gendarme du monde qui sait seulement réagir quand ses propres intérêts sont en jeu.


Oui, la guerre dans le Caucase est un enjeu stratégique important ! Mais c'est surtout les Etats Unis et l'OTAN qui ont essayé, en se servant des Géorgiens, de prendre le pouvoir absolu sur cette région.


La Géorgie a été armée par les Etats-Unis, ce n'est pas moi qui l'affirme, mais les autorités américaines elles-mêmes. !


Le rôle de la Suisse est de rester neutre pendant les conflits armés. Soyons donc cohérents. Cessons de soutenir la propagande des agresseurs et leurs commanditeurs dans le Caucase !


 
Liens
  Liens Web Clics
  Link   Trois mois pour oublier Beslan
Temps Présent - TSR Trois mois pour oublier Beslan Un reportage d'Antoine Plantevin Image : Jacques Mahrer Son : Raphaël Crohas Montage : Catherine Kala
914
  Link   L'expérience suisse de survivants de Beslan
Présentation de notre projet sur swissinfo.ch
932
  Link   Antiterror.ru
Description de notre projet par l'Agence NOVOSTI. Na ruskom yazikie
806
  Link   Le blog d'Eric Hoesli
Le meilleur spécialiste de questions sur la Russie et le Caucase.
839
  Link   Les pédiatres genevois
Le groupe de pédiatres genevois, membres de l'Association suisse des Amis du Dr Janusz Korczak a aidé le Projet Beslan.
816
  Link   Galerie d'images du Projet Beslan
834
  Link   TSR - Temps Présent - extraits
Temps Présent Trois mois pour oublier Beslan 01 septembre 2005, 19:05
918
  Link   TSR - 28 février 2005, 19:30
Reportage à Beslan six mois après la prise d'otages meurtrière 28 février 2005, 19:30 C'est ce mercredi qu'arriveront dans le canton de Vaud 21 écoliers de Beslan. Avant leur arrivée, nous sommes allés sur place pour voir comment vivaient les famil
875
  Link   TSR - 02 mars 2005, 18:55
Des rescapés de la tuerie de Beslan arrivent en Suisse pour un séjour de trois mois 02 mars 2005, 18:55
849
  Link   TSR - De Beslan à la Suisse, le voyage d'un enfant rescapé
878